Maroquinier : métier, salaire, formation et diplômes

Le métier de maroquinier consiste à effectuer des opérations telles que la coupe, la couture ou le collage à la main ou à la machine, qui sont nécessaires à la fabrication d’objets en cuir et autres matériaux souples (tissu).

De l’importance de la maitrise des matériaux

Le travail implique de travailler avec des matériaux tels que le cuir, le caoutchouc, le plastique, la mousse de polyuréthane, le vinyle et la toile, qui doivent être traités par divers procédés pour obtenir différents types de produits, tels que des vêtements, des sacs, des portefeuille homme en cuir, des chaussures, des meubles ou des jouets, entre autres ; il exige également une connaissance du processus de fabrication et une expérience dans le traitement et la finition de matériaux de différentes qualités et épaisseurs, ainsi que des niveaux requis de contrôle de la qualité et des précautions de sécurité lors de la manipulation de ces produits pendant le processus de production.

Les différents métiers de la maroquinerie

Un emploi de ce type comporte de nombreuses variantes selon le type d’entreprise qui vous emploie, la taille de l’entreprise, la nature de l’activité, la région où vous vivez et le marché que vous approvisionnez, qui varie entre les différentes régions du monde et même à l’intérieur de chaque pays.
L’industrie du cuir étant l’une des plus anciennes industries existantes, de nombreux emplois qui y sont liés ont été développés au fil du temps et ont donc une longue histoire derrière eux.
Parmi les emplois les plus courants dans ce secteur figurent :
-la coupe du cuir
-la couture
-collage
-la couture
-le collage
-finition
Ce type d’emploi requiert certaines compétences et aptitudes qui peuvent être acquises dans un atelier après avoir suivi un cours spécifique.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=BgvkvZ9yqiI

Laisser un commentaire

*