Ousmane Sow, de kiné à sculpteur : la vérité du



Des corps tourmentés, mais des visages sereins… Empreint de compassion pour tous ses personnages, le sculpteur, qui a lui-même beaucoup souffert, transmettait à la fois « l’étrange malheur de la condition humaine et les raisons de l’espérance » (Giono).
A l’occasion de l’ouverture de la Maison Ousmane Sow à #Dakar, sa compagne Béatrice Soulé a confié ses archives et ses souvenirs à RFI… Episode 3.

2:25 – 1692 – 1692 – 0 – 0

Source

Laisser un commentaire

*